LE DÉROULEMENT DU CONSULTING

Une mission de consulting doit être organisée suivant plusieurs étapes, répondant à une certaine logique. À chaque étape, on poursuit un/des objectif(s) pour l’/les atteindre. Chacun des stades est un tremplin vers le stade suivant. 

1. Préparation de la mission 

Cette étape est celle du contact préliminaire avec le client potentiel. Elle commence par écouter le client et discuter son besoin. Des entretiens préliminaires nous permettent le diagnostic initial du problème auquel est confronté le prospect. 

S’appuyant sur ce diagnostic préliminaire, que le client aura validé, nous rédigeons la proposition d'intervention. Celle-ci comprend la formalisation de l’enjeu du prospect et la stratégie à adopter pour contribuer à la réussite de la mission (étapes de l'intervention, outils utilisés, planning, proposition de budget...). Une fois validée par le client cette proposition deviendra le « contrat de mission ».

2. Recueil et analyse d’informations

Cette étape équivaut au lancement concret de la mission, dans le cadre du contrat signé par les deux partis (consultant et client). Le consultant va procéder au recueil d’informations en organisant des entretiens plus étudiés, en distribuant des questionnaires… etc. Une fois recueillies, ces informations sont minutieusement analysées. Dans son analyse, le consultant doit séparer les données qui relèvent du domaine des faits de celles qui relèvent du domaine des opinions.

3. Le diagnostic 

À la lumière des données recueillies et analysées lors de l'étape 2, le consultant dressera un bilan du problème complet de l'entreprise cliente.

4. Définir le plan d'action 

Au-delà du diagnostic, le consultant prépare avec minutie un plan d'action, qui définit les objectifs, la stratégie et les recommandations à appliquer pour atteindre le résultat escompté. Ce niveau prend une dimension vraiment capitale aussi bien pour le client que pour le consultant. En effet, le client doit avoir une visibilité claire sur « qui fera quoi », « comment » et « selon quel calendrier de mise en oeuvre » ; de même, le consultant a la possibilité de faire valoir la valeur ajoutée, dont il entend faire bénéficier le client.

5. Assistance à l’exécution du plan d'action

 

Le consultant est chargé d’accompagner le personnel de l'entreprise à mettre en oeuvre efficacement la stratégie prévue dans le cadre du plan d'action en transmettant son savoir-faire. Cette assistance pourrait prendre plusieurs formes : 

• Formation du personnel

• Coaching des responsables chargés de l’exécution du plan d'action

• Aide à l’élaboration des nouvelles procédures

  • Accompagnement méthodologique

  • Réunions d’avancement et mesures de recadrage et de motivation... 

Cette étape est d’une importance cruciale. Les performances d'une mission de consulting sont tributaires de la qualité de la mise en oeuvre du plan d'action et de l’implication des collaborateurs de l'entreprise dans l’exécution des mesures décrétées dans le plan en question.

6. Évaluation de la mission

L'évaluation des résultats obtenus a lieu dans le cadre d’un entretien entre le consultant et le (ou les) responsable(s) du suivi de la mission. Cette mise au point sert à confirmer ou pas si les objectifs ont été atteint et ainsi à évaluer l’intérêt réel de l’intervention du consultant. 

7. Communication des résultats obtenus 

Certains consultants passent outre cette étape, dont le but est d’exhausser l’atteinte des objectifs dans une partie de l'entreprise et à les communiquer à l'ensemble des départements ou services concernés et ce, en s’appuyant sur un outil de communication comme l’organisation d’un séminaire de formation à l'attention des responsables des autres services ou la diffusion de certaines parties du rapport final de mission sur l’ Intranet.

La communication des résultats obtenus permet aussi bien la mise en exergue du changement dans le reste de l'entreprise et l’instauration d'un climat plus réceptif et plus confiant parmi le personnel et les services concernés.